EXAGERE RIVISTA - Marzo - Aprile 2024, n. 3-4 anno IX - ISSN 2531-7334

« Ce n’est qu’un rêve (…) un doux rêve d’amour » : Jacques Offenbach, précurseur méconnu de la psychanalyse ?

par Thémélis Diamantis - (FRA/ITA) Inutile de chercher une correspondance directe qui relierait Offenbach à Freud, à ses prédécesseurs identifiés, voire à la méthode ou aux théories de la psychanalyse.

Des mystères du sens à la lumière des normes : quel espace pour dire et penser la psychanalyse ?

par Thémélis Diamantis -(FRA/ITA) Nous nous trouvons ici dans le temps défini d’une cure psychanalytique autant qu’au cœur de l’édifice épistémologique tout entier de cette discipline

Daimôn et divans : quelle voix guide la psychanalyse ?

de Thémélis Diamantis - (FRA/ITA) -Le Daimôn des Grecs des temps antiques possédait autant de visages différents…qu’il n’en avait aucun. Il était essentiellement une voix venant parler aux hommes pour leur insuffler des pensées, bonnes ou mauvaises

Harry, le périmètre de la Couronne ou la ronde interminable du suppléant désigné et des substituts introuvables.

(FRA/ITA) - de Thémélis Diamantis -Les questions du centre et de la périphérie se prêtent ici à deux lectures, l’une, factuelle ou institutionnelle, qui reviendrait à s’interroger sur la place du prince dans le système monarchique britannique

Dieu en Freud, ou le retour du Divin Refoulé dans le projet scientifique de la psychanalyse

par Thémèlis Diamantis - L’invisible n’a évidemment jamais eu pour Freud la dimension métaphysique ou supra-sensible qu’il possède notamment au sein d’une tradition allant de Platon, au néo-platonisme et jusqu’à Saint Augustin

Don Giovanni, le suicidé qui voulait tromper la mort.

Thémélis Diamantis (FRA/ITA/ENG) - La théorisation de l’inconscient par Sigmund Freud – à laquelle il convient d’associer sa relecture éclairante par Jacques Lacan - a densifié et complexifié la question des désirs humains et de leurs buts

Showing all 14 results
error: Content is protected !!